Action/Effet PDF Imprimer Envoyer

Action couleur

Nous savons depuis Isaac Newton, mathématicien et physicien (1642-1727) que la lumière est composée de radiations colorées définies par une longueur d'onde. Le spectre obtenu par le prisme est appelé « spectre continu » car il est constitué d'une progression de vibrations dont les longueurs d'ondes s'étalent de 400 nanomètres pour le bleu outremer à 780 pour le rouge extrême. (Réf. livre « Se soigner et guérir.... » ).

Tout ce qui vit baigne dans un champ d'énergie électromagnétique que certains perçoivent par le toucher ou par la vision. Des photographies prises par des physiciens du Politechnicum de Zurich, à  travers un écran constitué d'une solution de Dicyanine, a mis en évidence ce qu'il est convenu d'appeler « Aura ». Depuis, des chercheurs russes, les Kirlian, reprenant des observations faites par Durville, Tesla, Baraduc, puis Darsonval et bien d'autres, démontraient par l'électrophotographie l'existence d'un champ extrèmement fluctuant autour de tout ce qui vit.

L'existence de plusieurs enveloppes énergétiques, imbriquées à la façon des poupées russes autour du corps physique est révélée. Ceux qui les discernent, les décrivent colorées et vibrant à  des fréquences de plus en plus élevées. L'équilibre de ces enveloppes entre elles, conditionne la santé.

La diffraction de la lumière révèle toutes les vibrations de l'arc-en-ciel à  travers son spectre. Le corps se comporte comme si chaque couleur était un aliment et la Lumière une table libre-service où l’on compose son menu selon les envies et les besoins du moment.

L'ordre des couleurs de l'arc-en-ciel se retrouve dans les vibrations qui animent l'organisme: le rouge au bas du corps relié  à la Terre, le bleu au sommet relié au Cosmos, le Vert reliant et animant les mouvements vibratoires de la vie. L'homme s'adapte aux circonstances et tant que ce mécanisme fonctionne il vit en harmonie. Chacun se situe sur le spectre selon sa nature et son tempérament, ce que confirme le test de LUSCHER.

Lorsque l'ordre des couleurs dans l'organisme est perturbé les troubles apparaissent.

C'est l'action sélective des couleurs qui permet par effet de résonance une action correctrice des fonctions de l'organisme. Son champ vibratoire est en résonance avec les couleurs de l'Arc-en-ciel.

L'équilibre  énergétique de l'organisme humain conditionne celui du corps physique.

En définissant la ou les couleurs dont l'organisme a besoin et les zones où les appliquer, l'organisme retrouve ainsi son équilibre.

Maxwell, physicien (1831-1879) met en évidence que toutes les déclinaisons de lumières colorées peuvent être obtenues à partir de 3 couleurs de base : Rouge, Bleu, Vert, nommées couleurs primaires ou fondamentales.
Selon le « dosage » plus ou moins important d’une des couleurs de base, on obtient les couleurs intermédiaires suivantes:

R+V= jaune, jaune citron, orange

V+B=cyan, turquoise, indigo

R+B=magenta, écarlate, pourpre

Le blanc apparait si l'on additionne les 3 couleurs lumière de manière équilibrée.

On parle dans ce cas de couleurs « lumières» additives : en superposant du rouge, du bleu, du vert on obtient du blanc.

Les trois couleurs matière « primaires » sont le cyan, le magenta, le jaune (pensez à vos tubes de gouache durant vos années d'école) On parle dans ce cas de couleurs « matières » soustractives : en superposant ces trois couleurs on obtient du noir.

Les 12 couleurs retenues par D.Ghadiali dont Jean-Michel Weiss s'est inspiré sont écarlate, rouge, orange, jaune, jaune citron, vert, turquoise, cyan, indigo, bleu outremer, pourpre, magenta.

Chromo ou colorthérapie | Témoignages après stages | Témoignages après traitement | Formation | Contenu | Haut de page