Départ PDF Imprimer Envoyer

Jean-Michel Weiss nous a quittés le 10 avril 2011 à  l'âge de 84 ans, à  son domicile de Peyrillac et Millac.

Il était intarissable sur les couleurs et son activité, nombreux sont ceux qui ont encore eu la chance d’entendre sa voix inimitable et de bénéficier de son savoir les derniers jours de sa vie.

Amoindri physiquement au niveau de la marche et de l’équilibre postural, entrainant une mobilité réduite, un de ses derniers souhaits était de quitter son lieu de vie situé en Dordogne. Région dont il appréciait les paysages, le climat et la tranquillité qui lui avaient été nécessaires durant de nombreuses années, suite à une pratique intensive de stages et de déplacements.

La campagne isolée dans laquelle il se trouvait ne répondait plus à ce à quoi il aspirait,  ne plus faire de stages mais seulement des interventions, consacrer le reste de son temps à l’écriture et à la recherche.

Dans cette optique, il avait jeté son dévolu sur Manosque.

Sa fille, des amis, certains participants de stages précédents, étaient enthousiastes de le voir s'établir dans leur région.

Son déménagement était programmé pour juin/juillet 2011, dans le but de se rapprocher de la Vie et de poursuivre ses recherches qui nécessitaient un panel étendu « d'êtres humains ».

Jean-Michel Weiss n’a pas rejoint le soleil du Sud mais on ne peut qu’espérer qu’il ait rejoint un Monde aux Couleurs Arc-en-Ciel.

Une « Prière » le vendredi 19 avril 2011, effectuée dans la plus grande liberté de croyances, a regroupé des centaines d'hommes et de femmes afin de l'accompagner.

Sa disparition nous laisse un Vide gigantesque dans une dimension « matérielle » physique, mais une Présence qui n'a pas son égale.

Hommages Souvenirs | Colorthérapie ou chromothérapie | Témoignages après stages| Haut de page