Hommages/souvenirs PDF Imprimer Envoyer

 

 

Tous les messages ne pouvant figurer, mille excuses pour les absents... Afin de préserver les personnes qui ont transmis ces messages, les noms et prénoms sont supprimés. Certains ont souhaité signer.

-Le départ de Jean-Michel m'a beaucoup attristé, mais je suis aussi dans la joie car je sais qu'il est dans la Lumière et qu'il poursuivra le bel ouvrage qu'il a initié dans cette dimension. J'exprime une grande gratitude à  Jean-Michel qui m'a formé à la colorthérapie et que je poursuis de mon côté. Nous avons toujours eu des relations de belle fraternité. Hier vendredi, je me suis associé à  toutes celles et ceux qui ont envoyé des ondes d'Amour et de Lumière à  Jean-Michel. Je vous adresse toute ma sympathie.

-Je suis absolument désolée de cette triste nouvelle. Je n'ai connu Jean-Michel Weiss qu'une fois et ce par téléphone lorsque j'ai commandé un outil de couleur. Mais nous avions discuté longuement, il avait une énorme connaissance de la couleur. J'ai également son livre. Je vous souhaite de continuer son  œuvre comme vous le faisiez déjà  ensemble depuis un certain temps. Sans vous connaitre mais avec amitiés.

-Porteuse d'un message difficile... Je vous souhaite sincèrement toutes mes sympathies. Après toutes ces années dans la couleur, Jean-Michel Weiss est maintenant au cœur de la lumière... Je ne le connaissais pas, mais son parcours, et même l'énergie à  la fois profonde et sincère que son portrait dégageait m'avait donné envie de le rencontrer et de toucher sa sagesse colorée. Vous avez ête à  ses côtés. L' "or" de votre collaboration et sûrement de votre grande complicité resteront en vous. Si vous choisissez de continuer la route de la transmission de ce fabuleux savoir, vous ne serez pas seule... Encore une fois, mes sympathies à  vous et par l'énergie du cœur à  tous les proches de Jean-Michel Weiss.

-Nous aussi, ... mon conjoint et moi sommes attristés par la nouvelle du départ de Jean-Michel. C'est toujours difficile de laisser partir les êtres que l'on aime et même si nous n'avions pas beaucoup d'occasions de nous rencontrer, nous l'avions beaucoup apprécié et aimé ses travaux. Je sais que rien n'est jamais séparé et que seul notre mental nous fait croire cela... Je vous souhaite une très belle continuation en sachant que Jean Michel ne sera jamais loin de vous. Anne Givaudan

-Je te remercie de nous avoir tenus au courant des événements et d'avoir permis de synchroniser nos douces pensées en faveur de Jean-Michel. Voici ci-dessous un petit hommage avec les mots qui me sont venus ce soir... Jean-Michel a contribué par ses recherches, sa passion pour les couleurs et son enseignement en la matière à  élargir nos connaissances et perceptions des mondes subtiles. Quelle chance, quel honneur nous avons eu de le côtoyer ! A nous tous oui de continuer sur le chemin qu'il a ouvert... et que nos meilleures pensées l'accompagnent sur sa Route de Lumière. A bientôt, je t'embrasse. Bertille

-Chère Elsa, Merci d'avoir pris le temps de nous informer du départ de Jean-Michel vers cet arc-en-ciel stellaire qu'il a décidé de rejoindre, après l'avoir légué aux terriens que nous sommes. Qu'un océan de Lumière l'accompagne tout le long d chemin qu'il a choisi d'emprunter. je serai en pensées avec vous demain à 19h00. Recevez toute mon affection.

-Je suis heureuse pour toi que Jean-Michel t'ait choisie pour poursuivre son œuvre, c'est qu'il a jugé que tu as toutes les qualités requises pour y parvenir, sans ça il ne t'aurait pas choisie. Ce ne sera peut être pas toujours facile, mais tu auras son soutien de l'au-delà , tu n'as rien à  craindre, il sera là  pour toi lorsque tu en auras besoin, j'en suis convaincue. Je ne savais pas l'heure très exactement à  laquelle tu voulais qu'on unisse nos prières pour qu'il retourne à  la lumière, j'ai prié et il est toujours dans mes prières. Gros bisous.

-Je suis vraiment triste d'apprendre la mort de Jean-Michel Weiss et je pense fort à toi qui étais si proche de lui. Mes pensées t'accompagnent et l'accompagnent. Je t'embrasse. Valérie

-Merci Elsa pour votre beau message. J'ai beau me dire qu'il est dans la joie, j'éprouve quand même beaucoup de tristesse car c'est quelqu'un qui m'a fait découvrir la colorthérapie, que je pratique depuis 7 ans avec succès et nous nous avions promis de nous revoir, je devais lui rendre visite habitant... et je lui avais proposé l'hospitalité l'année dernière après son incendie. Je garde ses petits mots avec respect et beaucoup de tendresse. Quelle belle personne il était, je suis très heureuse de l'avoir connu. Son œuvre va continuer j'en suis sûre et si je peux vous être utile en quoi que ce soit, n'hésitez pas à  me le faire savoir. Bien à vous.

-Un petit mot «de cœur»... et dix mille pensées pour toi, mon Elsa. Le Ciel t'accompagne, Jean Michel en « éclaireur» et tous nos Copains d'En-Haut en garde rapprochée. Tu es dans le vrai, tu fais ce que tu dois et ce que souhaitait Jean Michel. La clarté de ton regard est ton passeport, Elsa. Continue ton chemin. Que ceux que tu croises ne changent pas ta nature lumineuse. Tous les mauvais aspects des choses de la vie, mourront de ton indifférence. Ce si beau cadeau que Jean-Michel t'a fait, c'est une épreuve très difficile et douloureuse, mais quel bond en avant pour vous deux au niveau de votre évolution... Je suis tout près de toi, je t'embrasse de tout mon cœur et te dis à bientôt sous nos Cieux, qui sont partout. Françoise et Michel Dogna.

-Merci Elsa pour vos messages. J'ai pu me joindre à vous tous vendredi et si je n'ai pas eu le temps de rencontrer Jean-Michel j'espère pouvoir bénéficier de son enseignement transmis par d'autres (peut-être-vous ?). J'imagine votre tristesse à  sa disparition et à la poursuite de son œuvre sans lui, mais je suis convaincue qu'il vous accompagnera autrement...

-Je lis que Jean-Michel t'a reconnue pour prendre la relève. C'est une magnifique reconnaissance bien méritée. Je serai sur Cahors. Je suis contente de te retrouver et je sais combien Jean-Michel sera aussi parmi nous, pour avoir eu la chance de le rencontrer. Son ouvrage n'en prend que plus de valeur. A très bientôt. Je t'embrasse.                                                      Lire la suite   -   Haut